Fondant au chocolat TRES chocolat

Publié le par athena

Dans la maison, nous ne sommes pas très portés sur les patisseries, sucreries et autres "-ies". A un tel point que le dessert n'existent chez nous que quand nous recevons. Et encore, souvent parce que nos copains, connaissant ce trait de caractère, l'amènent eux-même (au moins, ils sont sûrs d'apprécier le dessert ;-) ).

Cependant, toute règle a ses exceptions. Si nous n'aimons pas les sucreries, nous ne boudons jamais un morceau de chocolat noir et mousse au chocolat et fondant sont toujours les bienvenus. La mousse au chocolat, je ne m'y risque plus, ma Tendre Moitié et Petit Prince ayant décidé une fois pour toutes qu'ils préféraient celle de ma Belle-Mère (que je me refuse à réaliser, la trouvant trop riche). Reste donc le fondant. J'ai testé d'innombrables recettes, n'étant jamais satisfaite. Rien ne correspondait à mes souvenirs d'adolescente : près de mon école se trouvait une petite patisserie qui faisait (hé oui, le patissier à pris sa retraite depuis) des fondants individuels à se damner. Depuis, je cherche, je cherche. Et, à force de chercher, j'ai trouvé. Alors, j'avoue, il est vraiment très chocolat (non-amateurs de chocolat s'abstenir), mais la consistantce est parfaite, le goût fidèle à mon souvenir, avec la croute supérieure qui craque lorsque l'on appuie dessus et l'intérieur tellement tendre qu'il fond littéralement dans la bouche. Et comme je ne suis pas chameau, je vous en propose la recette (fruit d'un "savant" mélange d'un nombre incroyable de recette), qui ne semble pas se démarquer fondamentalement des autres (en fait, tout est une question de proportions et de température).

Pour un fondant pour 8 personnes (facile) :
300 gr de chocolat noir
250 gr de beurre
250 gr de sucre
5 oeufs
2 càs rases de farine

1/ Préchauffer le four à 180 °
2/ Faire fondre le beurre et le chocolat au bain-marie (ou au micro-ondes pour les pressées) ; bien mélanger.
3/ Ajouter le sucre et mélanger jusqu'à obtenir un tout homogène)
4/ Ajouter la farine et "touiller"
5/ Ajouter les jaunes d'oeuf
6/ Battre les bancs en neige très ferme et, lorsque le mélange a un peu refroidi, les ajouter TRES délicatement.
7/ Beurrer et fariner un moule (et encore même comme ça, c'est galère le démoulage), y verser la pâte et enfourner pour 30 minutes.


A servir froid de préférence (chaud, c'est vraiment trop écoeurant). Voilà, en tout cas Petit Prince était comblé par son gateau d'anniversaire et a mangé toute sa part (ce qui est suffisament exceptionnel que pour être inscrit dans les annales familiales). Bon appétit.

PS : pour la photo, il faudra atttendre l'anniversaire à l'école que j'en refasse un (celui-ci a été trop massacré pour en montrer quoi que ce soit ;-) ).

Publié dans en cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article